mardi 5 août 2008

Retraite PetitChapesque...

.



Départ 6h14 ; arrivée 13h56 ; deux changements de train plus tard, PetitChap arrive à destination... un voyage relativement long pour une retraite d'une semaine. Sensation de vivre hors du monde en pleine ville, sensation de bien-être absolu et de plénitude... aboutissement d'une année d'attente.

Ces derniers mois ont été plutôt difficiles, à différents niveaux d'ailleurs. J'ai dû me confronter à de nouvelles choses, des difficultés que je n'avais alors jamais rencontrées, des difficultés que je ne connaissais pas et que je ne savais donc pas résoudre. Cette année a également été riche en émotions -émotions en tous genres-, rencontres diverses et variées.

Il ne sert à rien de développer tout ça ici, certains comprendront, d'autres pas... mais là n'est pas l'essentiel.

Ce que je retiens est que je suis arrivée au bout d'une chose, qu'il me faut maintenant me diriger ailleurs, autrement... J'ai enfin identifié ce qui n'allait pas, mis des mots sur ce qui cloche. La prise de conscience est dure mais salutaire. L'étape suivante est donc la réaction... faire face à tout ça, le surmonter... m'en servir pour aller plus loin, pour évoluer. J'ai l'impression d'avoir ouvert la porte et d'apercevoir enfin l'immensité de ce qui s'offre à moi. Il ne me reste plus qu'à me jeter dans le vide, partir dans cet inconnu, essayer de voler aussi loin que possible pour éviter la chute. Prise de risque...

Mais que vient faire ma retraite dans tout ça ?! C'est pourtant simple : j'avais conscience de pas mal de choses avant mon départ, mais ces quelques jours ont été essentiels à cette prise de conscience. Semaine de discussions, d'échanges, de partage, de mise en commun, de symbiose... Une semaine forte en émotions, une semaine comme je n'en avais très probablement jamais vécue. J'ai appris sur moi, j'ai appris sur l'autre. J'en sors grandie, et c'est une sensation vraiment agréable... effrayante, mais bonne.

Le retour à la réalité à été brutal et difficile. Je sais bien qu'il était nécessaire... il n'en reste pas moins qu'il est difficile...

Voilà voilà voilà...

Ceci dit, pas d'inquiétude, hein... Tout va bien, je n'ai pas oublié de boire quelques apéros et un peu de vin...!! Et puis il est bien connu qu'il est quasi aussi efficace d'écrire un post que d'aller consulter un psy... et c'est surtout moins cher !!

Bonnes vacances à tous ! En ce qui me concerne, je m'en vais maintenant passer quelques jours à Paris... Paris au mois d'août... Pour un peu, je pousserai le vice jusqu'à relire le bouquin de René Fallet en terrasse d'un troquet...!!


11 commentaires:

M. Ogre a dit…

... Hum.... ça donne envie, à vous entendre, d'opérer de si belles évolutions/révolutions ... Un astre tournoyant autour du soleil ... Croyez bien que j'en suis extrêmement touché pour vous ... Et, à Dieu ne plaise, de souhaiter que votre course continue d'agrandir le ciel ...
Je vous offre, chère petite princesse en rouge, ma plus gracieuse révérence ...

Beber a dit…

Faut croire que cet été aura été salutaire pour pas mal de monde ...... moi aussi j'ai coupé quelques branches pourries, pas simple, mais après tu verras on est plus léger et puis finalement l'inconnue c'est quand même super intéressant,flippant certes mais tellement passionant...........

Be Happy ..............

Grosses Bises

elbereth a dit…

C'est bô ce que tu dis...
On sens l'avancée vers le plus, peut être pas vers l'absolu, on n'en est pas là, mais vers quelque chose que tu attendais.
Aller vers l'inconnu, sauter dans le vide, voilà qui est terrifiant, mais tellement... essentiel. Je pense...
C'est bientôt mon tour, nous verrons si j'en ressors aussi comblée que toa.

PetitChap a dit…

M.Ogre >> ... (je rougis un peu...) Merci...

Beber >> Je suis bien contente pour toi si tu as enfin réussi à te séparer de ces branches pourries... Tiens, pour la peine, je te fais une grosse bise !

Elbereth >> Oui, l'inconnu est terrifiant, et nul doute que je ne suis absolument pas au bout de mes peines... j'avance, j'avance... mais il me reste encore pas mal de chemin à parcourir avant de me sentir réellement comblée...
Bon courage à toi...

Varandzo a dit…

1) C'est tout à fait réciproque.
2) Pourquoi "quasi" ?
Biz @+ VDZ

Anonyme a dit…

Bonjour P'tit Chap!
Je crois avoir compris enfin comment ça marche.
Alors voilà qu'on a la responsabilité d'une Tavauberge maintenant ! Tu n'est pas au courant ? C'est toi et moi les "Tauliers" de la-Taverne !
Alors sur le pont moussaillon : demain matin 6 heures, et pas de panne d'oreiller !
Merci Elbereth ! lol
Biiiiiiiizzzzzzz à toi !
Emil !

PetitChap a dit…

Varandzo >> Heureuse de te savoir de retour !!
"Quasi" parce qu'il y a forcément des choses qui n'arrivent pas à sortir d'elles-mêmes... Je peux t'assurer qu'il y aurait encore beaucoup, beaucoup, beaucoup de choses à dire... mais je refuse de les laisser sortir pour le moment...

Émil >> Allez, au boulot !! Les clients de la taverne n'attendent pas !!

MiniGetJones a dit…

Bonjour!

Soit certaine que je serais venue te faire un petit coucou pour te donner mon adresse! Mais j'ai passé pas mal de temps à analyser le "comment ça fonctionne". Je ne trouve pas que ce doit évident!Cependant j'espère bien y arriver!

J'attends tes prochains posts avec impatience!

Bise

MiniGetJones a dit…

Hey!
Une petite pensée pour toi en voyant l'objet de tes fantasmes aux JO!

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Harkender a dit…

comme le dit beber, l'été aura été salutaire pour pas mal de monde! J'espère que tu vas bien maintenant Petichap!

Related Posts with Thumbnails