vendredi 20 novembre 2009

T'as pas un bouquin à me conseiller ?!

Bouquins

Rhâaaaaaaaaaaaaa la question qui tue !! Comment veux-tu que je te donne un seul titre, là, comme ça ?! Tu veux quoi ? THE bouquin qu'il faudrait lire selon moi, s'il ne devait en rester qu'un ?! Tu veux un bouquin léger ou un peu plus dur ? Tu veux un bouquin avec une belle histoire d'amuuur ou un bouquin bien déprimant et qui plombe bien ? Un polar ? Pas un polar ? Un bouquin récent ? De la littérature française ? Sud-américaine ? Nordique (ah ben oui, j'en ai tout plein en stock de ce côté-là !) ?

Ben si tu veux de la « Question Con », celle qui consiste à demander quel bouquin je conseillerais arrive largement en tête. Comment répondre à cette question ?! L'envie de lire un bouquin dépend pour moi d'un millier de choses. Et je lis des bouquins qui peuvent être très différents les uns des autres. Comment donc en conseiller un, comme ça, de but en blanc ?! Un coup de coeur, ça se partage... mais il faut quand même qu'il soit situé dans un certain contexte... M'enfin, la question est posée. Il faut donc y répondre. Reprenons :

« — T'as pas un bouquin à me conseiller ?!
— ... ben... ch'ai pas... tu veux quoi ?
— N'importe... un bouquin bien, quoi !

(Là, y'a deux écoles... Soit la personne avec laquelle tu discutes est stupide, soit elle a des doutes sur ta capacité de compréhension et imagine que tu peux lui conseiller un bouquin "pas bien"... Cette demande de "bouquin bien" m'a toujours laissée perplexe...)

— ...
— Bon ben là, par exemple, tu lis quoi de bien ?

(Toujours cette obsession du "bouquin bien"... comme si je pouvais me délecter de lire de la merde et de m'obstiner dans cette bouse... ceci dit, les personnes qui me connaissent un tant soit peu savent que j'en suis capable... bref.)

— Ah ben tiens, je viens de lire « La moustache », d'Emmanuel Carrère. C'était pas mal... C'est l'histoire d'un type qui rase sa moustache, mais personne ne s'en rend compte, même pas sa compagne. Au fil du bouquin, on se rend compte qu'en réalité il est fou, que tout ce qu'il pensait être sa réalité n'existe pas. Tout son monde s'effondre autour de lui. Et c'est plutôt pas mal fichu parce qu'on s'identifie grave au gars, alors même que le bouquin n'est pas écrit à la première personne. Tu sors de là, tu te poses pas mal de questions sur ta réalité, sur la folie, sur la frontière et sur le fait qu'on peut basculer rapidement sans s'en rendre compte... Ça plombe pas mal, mais c'est un bon bouquin.
— ... ah... ouaih mais non... si ça plombe, j'ai pas bien envie... T'as pas autre chose ?
— Ah ben si tu m'y forces, je vais être obligée de te conseiller THE bouquin... Le must du must (de mon point de vue, bien entendu) : « Cent ans de solitude » de Gabriel Garcia Marquez ! C'est super le pied, moi j'ai adoré ! C'est l'histoire de la famille Buendia sur six générations acculée à vivre cent ans de solitude par la prophétie du gitan Melquíades. Tout se passe à Macondo, petit village imaginaire. Ce qui est fascinant, dans ce bouquin, c'est que la réalité pure et la magie se côtoient de façon tout à faire "normale". La gitan Melquíades arrive sur un tapis volant, mais c'est naturel... Bon, le truc, c'est qu'ils ont un peu tous le même prénom. Résultat, au bout d'un moment, tu confonds un peu tout le monde. Mais c'est pas bien grave finalement... Et puis si tu veux, j'ai pris tout un tas de notes pendant ma lecture, j'ai fait un super arbre généalogique avec une "biographie" de chaque personnage... Je te filerai tout ça si tu veux...

(Oui, bon... je me rends compte que je n'arrive jamais à vendre correctement ce bouquin... et pourtant, c'est un réel chef-d'œuvre... et je parle toujours très mal des bouquins que j'ai vraiment aimé...)

— Mmhh... Ca a l'air un peu compliqué quand même... J'ai pas trop envie de me prendre la tête... T'as pas un truc plus simple, plus sympa...? Avec une histoire d'amour, par exemple...
— Simple et sympa, je sais pas, mais une histoire d'amour, t'en as une magnifique dans « Belle du seigneur », d'Albert Cohen... Bon, le bouquin est un petit pavé, mais ça se lit super bien parce que l'histoire est époustouflante...
— Nan, trop gros...
— Un polar alors ?
— Ah ouaih ! J'ai bien aimé « Da Vinci Code » !
— ... ... ... J'ai rien en stock qui ressemble au « Da Vinci Code »...
— Dommage, j'avais bien aimé... bien écrit avec plein de suspense et tout et tout...
— Il y aurait bien « Le cinquième évangile » de Michel Faber qui toucherait un peu au sujet de la religion, mais ça ne ressemble absolument pas au bouquin de Dan Brown. Et puis de toute façon, il est pas terrible... Pour ne pas dire "franchement nul"... Et comme tu veux un "bouquin bien"... Sinon, j'aurais bien quelques polars nordiques lus dernièrement, mais ils ne sont pas super funky comme les super-personnages de Dan Brown... Les miens sont plutôt dépressifs et alcooliques...
— Mmhhh... ça me dit pas trop...
— Ah ben tiens, sinon, dans le style "roman drôle", y'a « Pourquoi j'ai mangé mon père » de Roy Lewis... ou « Sans nouvelles de Gurb » d'Eduardo Mendoza. Le premier, c'est l'histoire d'hommes préhistoriques qui sont conscients de leur état d'hommes préhistoriques et de précurseurs. Ils sont partagés en deux "clans" : les modernes qui veulent à tout pris évoluer (tomber de l'arbre, se sédentariser, apprendre l'art...), et les anciens qui campent sur leurs positions ("Back to the trees !", comme dit l'oncle Vania !). L'humour est dans le décalage entre leur situation d'homme préhistorique et leur discours totalement anachronique. Je suis une méga fan de ce bouquin.
Le deuxième bouquin, c'est l'histoire de deux extra-terrestres qui débarquent sur Terre et qui, pour se fondre dans la masse, empruntent des corps d'autochtones. Gurb, de façon tout à fait fortuite, va se retrouver dans le corps de Madonna... et il va disparaitre. Son petit compagnon part donc à sa recherche, mais il est confronté à un monde qu'il ne connait pas et qu'il ne comprend pas. Le bouquin est écrit sous la forme d'un journal intime. C'est carrément excellent !
Les deux bouquins sont tout simplement hilarants. Et puis ils mettent plein de "coups de râpe" (langage en mode "Sud-Ouest" !) à notre société actuelle.
— Ouaih... pourquoi pas...
— Sinon, je viens de lire un bouquin porno...
— ... oh l'autre, hein !! Sans déc' ?! T'as lu un bouquin de cul ?! C'était quoi ?!
— « Contes à faire rougir les petits chaperons », de Jean-Pierre Enard... Et effectivement, y'a de quoi faire rougir quelques petits chaperons ! Ceci dit, c'est plutôt bien écrit...
— Pffffff !! N'importe quoi !! Je vais quand même pas lire un bouquin de cul !! Trop drôle...
— Oui ben là, je sais plus trop... « Le soleil des Scorta » de Laurent Gaudé...? C'est vachement sympa, ça aussi... Ca se lit vite et en plus il a eu le Prix Goncourt. Ca fait vachement bien de dire "Ch'ui en train de lire un Goncourt"... (c'est à cet instant que j'aurais eu besoin du point d'ironie...)
— Oh non, moi, les bouquins qui ont eu des prix littéraires, je m'en méfie...
— Sinon, tu peux toujours taper dans les classiques... Y'a de chouettes bouquins, et on n'y pense pas assez souvent. Et puis la plupart du temps, on croit connaitre un bouquin parce qu'on en entend parler depuis toujours, mais en réalité on ne l'a pas lu... « La peste » de Camus... « Voyage au bout de la nuit » de Céline, « Le rouge et le noir » de Stendhal, « Vipère au poing » de Bazin, « Jules et Jim » d'Henri-Pierre Roché... Mais j'imagine que les classiques, t'as pas trop envie non plus...
— Ben non...
— Et Boris Vian ?! T'as déjà lu des bouquin de lui ? Moi j'ai adoré « L'écume des jours » quand j'étais ado... Mais Boris Vian, soit tu admires d'un coup, soit tu rejettes... C'est tout blanc ou tout noir, en somme...
— Non, je connais pas... mais bon...
— Sinon, y'a aussi les "OVNI". Récemment, une collègue m'a fait découvrir « Retenir les bêtes » de Magnus Mills. C'est l'histoire de deux gars qui plantent des clôtures. Ça parait con, comme ça, mais c'est super drôle...
— ... mmhhh... ça à l'air bizarre, quand même...
— ... ben là, comme ça, je ne vois rien de ce que j'ai lu récemment qui pourrait te convenir... Restent les bouquins dont tout le monde parle en ce moment... La trilogie « Millénium » et « Le mec de la tombe d'à côté »... que je suis en train de lire, d'ailleurs...
— Ah ben ouaih, tiens !! Tout le monde en parle, ça me fait bien envie !! Et puis ça a l'air chouette, non ?!
— ... ... »

C'était bien la peine de me demander mon avis... Et puis tout le monde parle des mémoires de Chirac, aussi... Soit dit entre nous, « Le mec de la tombe d'à côté » est parti pour ne pas me plaire tant que ça... Ça pue sent un peu trop l'eau de rose à mon goût...

Tout ça pour dire que j'ai rarement de réponse à la question « T'as pas un bouquin à me conseiller ?! ». Et puis vous pouvez toujours aller faire un tour sur mon blog livres, j'essaie de le tenir à peu près à jour de mes lectures...


13 commentaires:

David a dit…

en fait je voulais pas de conseil livresque! mouarf! pas mal comme sélection de titres! merci petitchap!

Calaad a dit…

Ni le Seigneur des Anneaux, ni le Trone de fer dans tes conseils de "classiques" ?

Vraiment ton avis, il vaut pas tripette !

J'vais en parler au bucheron tiens.

PetitChap a dit…

David » C'est cadeau, ça m'fait plaisir ! ;)

Calaad » Mais tu ne dors donc jamais ?! Laisser un commentaire à 2h38...
J'ai bien pensé conseiller Le Seigneur des anneaux, mais vu l'épaisseur de la bête... Belle du seigneur effraie avec ses 1100 pages... même Cent ans de solitude effraie... Imagine donc Le Seigneur des anneaux... Et puis les gens te répondent : "Ah non, ça me dit pas trop... J'ai pas trop aimé les films, c'était trop violent..." Les cons, ils passent à côté de Tom Bombadil sans même s'en rendre compte...! ;)
Et les bouquins de Pratchett, t'as essayé ? C'est la série "Les annales du Disque-Monde". Le bûcheron aime bien... et vu qu'il a dévoré Le Trône de fer...

(Heu... non... je suis même pas au boulot... ou alors un tout petit peu, mais faut pas le dire...)

Calaad a dit…

C'est assez excellent le Disque-Monde ! Il n'y avait pas beaucoup d'humour dans la fantasy avant Pratchett, il a ouvert la voie.

Et Moby Dick, t'en penses quoi ? J'ai une vague obsession sur ce bouqin... Dès que je finis un livre, je me dis "Faut que je lise Moby Dick !" sans jamais penser à l'acheter... J'sais diablement pas pourquoi...

PetitChap a dit…

Ah ben tiens, c'est drôle que tu parles de Moby Dick. Il fait parti des classiques que je n'ai pas lus. J'ai eu une période "mer, pirates et classiques", résultat j'ai acheté L'île au trésor, Le vieil homme et la mer, Robinson Crusoé, Vendredi ou les limbes du pacifique... et Moby Dick. Je les ai tous lus, sauf ce dernier. Il faudrait que je m'y mette, mais j'en ai d'autres sur le feu. Si tu me le demandes gentiment, je peux te le prêter...

Pour ce qui est de la fantasy, perso j'ai du mal à adhérer. J'ai tenté de lire un Pratchett mais j'ai pas accroché. Si tu connais Pratchett, j'imagine que tu connais Gaiman... Et puis il y a aussi Robin Hobb...

Calaad a dit…

Gaiman... Niel... J'arrive pas à associer le nom à un livre... Donc pas d'avis...

Robin Hobb, j'adhère pas. J'aime l'évasion, la lecture pour moi, c'est un pur loirsir. Donc les personnages qui passent leur temps à douter, ça me gave. Autant la série de l'Assassin du Roi que le truc sur les pirates, j'ai trouvé ça nul. Ca ressemble un peu à la Roue du temps, dans le style chianchiant, j'ai trouvé ça juste insupportable.

Mais c'est qu'mon avis !

PetitChap a dit…

Pour Robin Hobb, je peux pas te dire, j'ai pas lu. Mais je sais que le bûcheron s'est fait toute la série de l'Assassin royal. Et puis je crois bien qu'il a lui également La Roue du temps.

Neil Gaiman a écrit "De bons présages" avec Pratchett, il a aussi écrit "Neverwhere", "Coraline" (que j'ai pas aimé)...

Elbereth a dit…

Ouais, on papote bouquins ici, j'arrive !
Beh je comprend bien ton soucis, Princesse, étant donné que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, on ne peut pas vendre le livre idéal à une personne qui ne sait même pas ce qu'elle veut ! Cela dit, c'est étrange tout de même de demander un "livre bien, pas plombant d'ambiance, pas glaugue, ni mielleux, mais avec une histoire d'amuur sans toucher au cul cul de la praline dans tous les sens du terme, mais réaliste sans trop l'être..."
Me laisse perplexe...

Mais mis à part ça, je vois que tes commentaires sont fort intéressants ! On parle de trucs que je connais alors ! héhé, je me dois de rapliquer ma fraise !
Alors je décrête que :

- Le Seigneur des Anneaux est un chef d'oeuvre, et que toux ceux qui rebutent à se "taper un pavé" parce qu'ils craignent les "interminables descriptions" n'ont rien comprit à la magie de l'affaire alors je ne m'attarderais pas !^^

- Robin Hobb avait bien commencé avec l'Assassin Royal première partie. Certes, le héros est à claquer dans tous les murs et à coincer dans toutes les portes, mais les personnages secondaires sont d'un charmant !!!! *soupir*
Je parle de la première partie parce que la seconde et le final sont très décevants ( je viens tout juste de le finir ), sont tirés en longueur et nous laissent sur une impression de gachis, ce qui est fort dommage, parce que j'avais bien aimé le début.

Mais Les Aventuriers de la Mer ne sont pas à rejeter non plus, à mon avis. L'aventure et les échappées maritimes restent forts plaisantes, bien que sagatesques, évidemment ! (de: saga, NdLR^^).

- Quant à Pratchett, ils sont tous à prendre, les yeux fermés ! Enfin, non, parce que sinan, tu vois plus le texte, mais Terry, il est super fort, et c'est un bon point que d'aborder la fantasy sous un angle humoristique.

Maintenant, je me tais, et ne monopolise plus le commentaire !

Princesse, bien le bonsoir... Permettez que je vous fasse ma plus belle révérence !

Iyhel a dit…

Ben moi je suis tout à fait capable de lire jusqu'au bout pas mal de bouquins merdiques à mon goût. Typiquement, les bouquins qu'on offre, à moi ou à ma sorcière, pour Noël, des trucs de tête de gondole bardés d'un bandeau accrocher "par l'auteur de ..." ou "prix machintruc". Et ce sont en général ceux dont je parle le mieux, d'abord parce que c'est toujours plus facile de démonter un livre que de l'encenser de façon argumentée, ensuite parce que quand un bouquin m'énerve, je suis plus attentif encore et je ne laisse rien passer. Sur mon blog on trouve d'ailleurs essentiellement des critiques de livres que je déconseille...

Concernant 100 ans de solitude, pour me convaincre de le lire, t'en avais pas raconté grand-chose par ici, tu t'es contentée de répéter quatre ou cinq fois que c'était le roman le plus fabuleux de l'univers. Dans la mesure où tu aimais bien Vian et les points-virgules, ça a suffit à me convaincre d'essayer ;)

Pratchett, c'est sympa, mais à petite dose, et pour vraiment apprécier il faut avoir une bonne culture SF-fantasy, pour goûter les parodies de Tolkien, McCaffrey et autres Moorcock.
Si c'est juste pour le comique basé sur l'absurde, autant lire du Vian ou du Queneau... en plus moderne, du Pennac.

Je m'abstiendrai de commentaire quant au Da Vinci code, sinon les petits hommes en blanc vont venir me chercher pour me faire ingérer des petites pilules.

Bon sinon je prends bonne note de la liste, merci :)

PetitChap a dit…

Elbereth » Moi je te crois sur parole, je n'ai lu que "Le seigneur des anneaux". J'avoue que la fantasy me laisse de marbre, je n'arrive pas à entrer dans cet univers... mais promis, je réessaierai encore... :)

Iyhel » Je suis entièrement d'accord avec toi : je parle extrêmement mal des bouquins que j'ai beaucoup aimé. Et c'est le cas pour "Cent ans de solitude". Je me rends bien compte que je le "vends" très mal... Mais je n'arrive pas à dire ce qui m'a plu, ce qui m'a touché, de qui m'a ému... Pour moi, c'est un chef d'œuvre mais j'ai renoncé à essayer d'expliquer pourquoi je le considère comme tel..!

Je ne reviendrai pas sur le Da Vinci Code moi non plus... Encore qu'il y aurait pas mal de choses à en dire, finalement...

Elbereth a dit…

Si vous voulez, je le fais moa, pour le Da Vinci Code... Qu'on me lance la pierre si on n'est point d'accord, qu'on me la lance pour tous ceux qui n'ont pas osé élever la voix, m'en fous, rien ne puis m'atteindre ! Et toc.

Le Da Vinci Code... Quoiqu'on puisse en dire, que ce soit les partisans ou les opposants qui ont chacun leurs arguments et leurs petites cuillères tueuses, nous devons avouer une chose : ce livre tient en haleine comme peu savent le faire. Ecrit comme les épisodes d'une série télé, nous sommes obligés d'admettre qu'on ne peut pas décrocher un seul instant de la lecture. C'est le seul livre avec des pages que je me suis fait en 2 jours, c'est dire.

En ce qui concerne le fond en revanche, on a le droit, et on se doit, si l'on a un minimum de jugeotte, de hurler au blasphème et à l'hérétisme !!! Oser refaire l'histoire du GrAAl de la sorte, moa, ça me troue le *** ! Ca m'horripile ! Ca m'exaspère ! Ca me FAIT CRIER !!!! Non mais c'est vrai aussi...
On n'a pas le droit de toucher au Graal et de refaire son mythe, pour y déblatérer autant de conneries ! C'est malsain. Et le malsain ne peut s'allier au sacré.
Et puis, ajoutons à ce sacrilège hautement terroriste une enquête tellement tarabiscotée qu'on n'en croit pas une seconde, mais là où il a fait son coup de génie, le ptit Dan, c'est bien dans le fait que tout le monde se l'est tapé, son roman, qu'on y adhère ou non, on l'a lu !

Et puis il avait Silas aussi, le premier moine albinos romantico-torturé que je connaisse avec autant de charisme que Léonidas et ses biceps huileux...

Iyhel a dit…

Là où il n'a rien gagné, Dan Brown, c'est que je l'ai pas acheté son bouquin, je l'ai lu chez une copine un week-end où je lui gardais ses plantes vertes, et que maintenant, c'est garanti, je n'achèterai JAMAIS un de ses bouquins, même si on me jure qu'il a changé et écrit une merveille, la censure est intégrale et définitive. À l'aune de sa nullité.

Pour la forme, personnellement, les ficelles de feuilleton télé, ça m'exaspère très rapidement ; le rythme d'un livre n'est pas celui d'un feuilleton télé ou d'un film... Sans compter que pour le suspense, avec un minimum de culturehéroïco-polar, au tiers du bouquin on a deviné la fin.
Et puis niveau style, il est encore plus fort que Grangé pour aligner les lieux communs, ce qui n'est pourtant pas donné à tout le monde.

Pour le fond, outre ce que tu soulignes, deux choses m'ont agacé prodigieusement : le sexisme qui transpire à chaque page ; et la foi catholique aveugle itou.

Elbereth a dit…

Certes, mais il y a Silas aussi... Non ?! hihi
On est d'accord pour dire que moa non plus, je ne lirai plus aucun de ses bouquins, sauf s'il y en a un sur les hommes en soutane !

Nan j'déconne ! ;)

En même temps, il ne faut pas se braquer comme ça sur un auteur, ouverture d'esprit il faut ! Mais il faut aussi faire un choix. Voilà qui est fait !

Et sinan, j'espère que vous allez bien, Princesse, et Iyhel aussi, tout traumatisé que tu sois par cette lecture... :D

Related Posts with Thumbnails