jeudi 8 janvier 2009

Il était temps...

.

Le livret individuel de formation de la Fonction publique territoriale
Nouveauté chez les fonctionnaires : nous sommes désormais en possession d'un Livret individuel de formation. Suite à une loi, un décret ou à je-ne-sais-trop-quoi, chaque fonctionnaire se verra remettre ce livret dès sa titularisation. Pour ceux qui le sont déjà, ils doivent le récupérer avant février ou mars de cette nouvelle année.

Nous nous sommes vus remettre ce livret hier matin. La personne en charge de la formation est venue nous expliquer — en grande pompe — l'utilité de la chose : il est censé suivre le fonctionnaire tout au long de sa carrière professionnelle. Il est l'équivalent d'un méga gros CV détaillé. Nous sommes donc censés y noter notre parcours scolaire, nos diplômes et autres joyeusetés dans ce genre, mais également notre parcours professionnel et nos formations effectuées dans ce cadre. Enfin, il recense toutes nos compétences, tant professionnelles qu'extra-professionnelles... Je ne ferai pas de commentaire à propos de ce dernier point...!

En clair, ce livret de formation est rempli de bonnes intentions... Tout comme la plupart des documents de la fonction publique, il ne nous servira pas à grand chose. Il a cependant le mérite d'exister pour ceux qui ont l'obsession de classer leurs documents (ce qui n'est pas mon cas)...

Je vous livre maintenant la phrase qui m'a fait hurler de rire. La brave dame qui nous expliquait tout ça (parce que si vous n'êtes pas fonctionnaire, vous ne savez peut être pas que, dans le monde merveilleux de la fonction publique, la moindre petite chose mérite sa réunion officielle) nous faisait un long discours sur les bienfaits de la formation, discours qu'elle a conclu par un très fier (attention, cet article est uniquement fondé sur cette petite phrase... accrochez-vous !) :
« Oui parce que, depuis quelques temps, la fonction publique est constituée de vraies professions. Il est donc nécessaire que chacun, via les formations, devienne un vrai professionnel dans les fonctions qu'on lui demande d'exercer au sein de sa collectivité ! »
Non ?! Vous ne voyez pas ce qui m'a fait hurler de rire ?! Ben, j'ai comme l'impression que cette brave dame, avec cette belle phrase, a reconnu ouvertement que, jusque là, les fonctionnaires n'étaient qu'un ramassis d'abrutis ne sachant pas faire leur job...! Excellent ! En clair, jusque là, les fonctionnaires n'étaient que fonctionnaires... ils n'avaient rien à faire, ne savaient que faire de leur journée, n'étaient formés à rien... ils n'avaient pas de "vrai" métier... Mais c'est fini ! Maintenant, le livret individuel de formation est là ; vous n'avez plus rien à craindre !! Nous seront désormais obligés de suivre au moins deux jours de formation chaque... cinq ans...! Ah ben oui, ça ne rigole plus dans la fonction publique...

Nous serons alors formés à un "vrai" métier, avec de "vraies" tâches à effectuer... et nous ferons tout cela avec professionnalisme...! Ouf ! Il était temps ! [Oui, bon, c'est à ce moment de l'histoire que le point d'ironie à notre typographie... mais ne dit-on pas que l'ironie — par écrit — est un pari sur l'intelligence du lecteur...? Je vous fais donc confiance...]


5 commentaires:

Alain a dit…

Avant (le petit carnet ?) , les foncrionnaires n'avaient pas de métier ? il avait un faux métier mais maintenant (grâce au petit carnet) ils ont un vrai métier !
J'ai tout compris !
avant les fonctionnaires n'en foutaient pas une ramée maintenant ils bossent !

PetitChap a dit…

Alain » J'imagine que c'est à peu près ce que la dame a voulu dire...!

Elbereth a dit…

Le petit carnet n'est en fait que la concrétisation d'une réfutation que le fonctionnaire à toujours proclamé face au non-fonctionnaire voui ! : vous n'avez toujours pas de vrais métiers, puisque vous êtes toujours fonctionnaires (nota bene : tout ce qui doit être dit est sous entendu dans ce mot "fonctionnaire" hihi) mais maintenant, le petit carnet va vous permettre d'user vos stylos !!! niark !

Dis, je peux être fonctionnaire moa aussi ??? :-D

Et tu sais pas quoi ? J'ai failli parler du point d'ironie dans une de mes démonstrations de grammaire !!! Le problème, c'est que je me souvenais plus de quoi il en retournait... Je sais, c'est nul !
Mais je t'aurais cité, évidemment !

Beber a dit…

Ah si vas y justement !! Fais des commentaires !! lol lol

PetitChap a dit…

Elbereth » Waouh ! Le point d'ironie est mon idole par sa non-percée dans la grammaire française... C'est bien mignon de ta part de penser à moi quand tu penses à lui !

Beber » Je crois que je n'ai pas le droit de faire des commentaires, en fait... Et sinon, toi, ça va ?

Related Posts with Thumbnails