dimanche 13 juillet 2008

Quelques libertés...

.


Liberté

Sur le seuil de ta demeure
Sur le plancher reluisant
Sur le boîtier du piano
J'écris ton nom

Sur la première des marches
Sur la seconde et les autres
Sur la porte de chez toi
J'écris ton nom

Sur les murs de notre chambre
Sur le papier vipérin
Sur la cheminée de cendre
J'écris ton nom

Sur l'oreiller sur les draps
Sur le matelas de laine
Sur le traversin jauni
J'écris ton nom

Sur ton visage tendu
Sur tes narines ouvertes
Sur chacun des seins aigus
J'écris ton nom

Sur ton ventre bouclier
Sur tes cuisses écartées
Sur ton mystère à coulisse
J'écris ton nom

Je suis venu dans la nuit
Pour barbouiller tout cela
Je suis venu pour ton nom
Pour l'écrire
Avec du sperme.


Boris Vian, Écrits pornographiques

Et pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez aller (re)lire le poème un peu plus connu : Liberté de Paul Éluard...


7 commentaires:

M. Ogre a dit…

... C'est vrai que la liberté est très saine ... Dans tous les cas, la liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui, et en tout état de cause, jouir est une expression de la liberté et souvent, du bonheur commun ...
Jouissons sans entraves !!!

PetitChap a dit…

Je ne suis pas peu fière de cette nouvelle acquisition : les Écrits pornographiques de Vian sont tout simplement excellents... Drôles, crus, directs, violents par moment... j'adore !

Beber a dit…

Je ne connaissais pas... bon moi, FAN d'Eluard(ma "star" avec Aragon) je suis outré !! lol Non c'est surprenant et j'avoue que j'aime bien !

PetitChap a dit…

Beber, note quand même que j'ai mis un lien vers le poème d'Éluard, hein... Moi j'adore Boris Vian et sa provocation. Dans ce recueil d'écrits pornographiques, il y a un texte dérivé de Dracula de Bram Stoker : Drencula... Je le publierais bien, mais je crains qu'il ne choque quelques chastes personnes...

elbereth a dit…

Roooooh je suis choquée !!!!
...
Dis voir, c'est quoi cette histoire de Drencula ??? hihi

Sans transition, parlons Lost ! (hihi, le truc qui n'a rien à voir...) Dis moa pas que sur les 40 scratchés + quelques Autres, il n'en reste plus que 6 de vivants ??? C'est ma grande crainte quand on découvrit que Aaron le ptit navet à finit entre les mains de Kate qui se dit sa mère...
Et puis, c'est quoi ce délire que Sayid travaille pour Ben ? Comme ils sont faibles, j'y crois pas !

Enfin... Pour ne pas saloper le but premier de ce poème... Revenons donc à nos moutons : je disais : quelle chute ! hihi
Ou comment mêler romantisme et cru carrément pas romantique ? hihi

elbereth a dit…

Ben pour Lost, on l'a vu, le procès de Kate... A moins qu'il y ait la suite plus tard...
Même qu'ils disaient qu'elle avait joué à l'infirmière avec les 6 ou 8 survivants sur l'île... D'où mon malaise quand elle dit que Aaron est son fils... Tu comprends ? Je vais être en crise d'identité si ça continue.

Bon, pis alors les 6 de reviendus, on sait presque : Kate, Jack, Sayid, Hugo, Ben... Et Aaron ?! Chez pas s'il faut compter le p'tit navet... En même temps, ya le mort aussi... Bref.

Bon, c'était la reflexion du jour bonjour !!!
I will be back. hihi

BitChyGoLd a dit…

oh. j'ai lu ça, j'aime beaucoup Boris Vian, mais en fait je l'ai découvert cet été, marre de faire ma bitchy total gold sur la plage, alors j'avais ça avec moi, les écrits pornographiques, et j'ai dévoré à l'ombre d'un arbre.

Related Posts with Thumbnails